Comment s’habiller en entre-saison – le layering !

Pas de commentaire

Voilà, nous y sommes. L’été laisse gentiment sa place à l’automne, enfin, il ne se laisse pas faire aussi facilement. Frais et plus le matin, bon ou trop chaud en milieu de journée. Dans ces conditions-là, impossible de sortir léger le matin sans risquer un bon rhume. A contrario, la doudoune vous fera suer trop rapidement dès le moindre rayon de soleil. Mais alors ? comment composer une tenue lorsque les températures jouent au yo-yo et que le climat change en un rien de temps ?

tumblr_p18q49gQr51qfw7pjo1_1280


La réponse est simple, le layering. Enfin, simple, oui et non, faut-il encore savoir composer une tenue en layering et maîtriser deux ou trois notions de couleurs et de matières.

Le layering ne requiert pas un master dans l’industrie textile ou une maîtrise fédérale en art tailleur. Mais quelques bases sont toujours les bienvenues pour démarrer et bien comprendre le concept. Le layering peut vite ressembler à n’importe quoi s’il est fait à la « va vite » !


En quoi consiste le layering ?

Le layering, de l’anglais « superposer » consiste à superposer différents vêtements pour composer une tenue. Outre la banale superposition de pièces, il est question ici de laisser visible chaque couche afin de créer un contraste de couleurs, de matières et de textures.

tumblr_olvhoouJG91qktss8o1_640

Le premier aspect du layering est donc technique. Jouer sur les compositions des pièces et leurs couleurs vous permettra d’avoir une tenue unique et originale.

L’aspect suivant est plus pratique, la superposition des pièces vous permettra également de pouvoir faire « tomber les couches » dès que les températures remontent ou à l’inverse, ajouter une couche supplémentaire lorsqu’elles descendent.

 

 

 

tumblr_osv9ovKF461qcf1bio3_500

 

Vous l’aurez compris, le layering apporte une bonne solution thermique et esthétique. Le layering apporte également du volume à votre tenue suivant les pièces employées.

 

 

 

 

 


Oui, mais comment ?

Le cadre formel

Dans un cadre formel, il est possible de « superposer les vestes ». La simple chemise que l’on couvrait avec une veste de costume se verra complétée de plusieurs pièces supplémentaires, dans un ordre bien précis ; chemise, gilet, veste, manteau.

Plusieurs combinaisons alternatives existent ; chemise, pull fin (cachemire, mérino, coton ou laine) veste, manteau. Attention, suivant votre milieu professionnel ou les circonstances, cela s’apparentera à une tenue formelle plus décontractée.

tumblr_ovsrn2BURP1qcf1bio1_640

 

Plus récemment, j’ai acquis un gilet matelassé fin qui remplace à merveille le traditionnel gilet de costume.

Jouez sur les matières pour apporter des contrastes de textures. Attention aux couleurs assemblées, à nouveau, se limiter à trois couleurs est une bonne base.

 

 

 

Le cadre décontracté

Dans un cadre décontracté, il possible d’utiliser des pièces formelles et de les détourner pour composer une tenue plus casual.

tumblr_p28jdsC7Hq1vvksa1o1_640

La combinaison solide et basique est le classique T-shirt, surmonté d’un pull fin, cardigan ou pull en mailles pas trop épaisses. Ajoutez-y une veste, blazer ou veste en jean, puis votre manteau.

Attention, les pièces doivent être visibles, c’est pourquoi il est impératif à faire attention aux couleurs employées pour ne pas ressembler à un arc-en-ciel.

 

 

 


Les bases pour bien partir en 5 points

  1. Chaque pièce doit bénéficier d’une attention particulière. Individuellement, elle doit composer une tenue simple. Une fois mises ensemble, les pièces donneront une tenue finale sans faille.
  2. Jouer avec les couleurs mais restez modestes, pas plus de trois couleurs, c’est une question d’équilibre. Le reste se retrouve dans les accessoires, utilisez-les pour créer quelques touches de rappelle ou alors, au contraire, créer un contraste.
  3. L’ordre des couleurs et des matières doivent suivre un ordre :
  • Partez des couches les plus fines au plus épaisses.
  • Concernant les couleurs, partez des tons les plus claires aux plus foncées.

tumblr_p05lrqmgGT1vvksa1o1_1280

Les pièces les plus fines seront protégées par les plus épaisses. Les plus épaisses vous protégeront des températures et du climat. C’est comme cela que vous pourrez vous protéger de la fraîcheur matinale et profiter des rayons du soleil une fois la pause de midi passée.

 

 

 

  1. Portez attention aux matières, leur texture, leur poids et leur épaisseur. Les tissages aussi on leur importance pour composer une tenue. Un grain plus rigide ou plus léger peut changer la donne.
  2. Variez les motifs, c’est aussi important que les couleurs, mais pas d’excès ! Portez une pièce neutre entre chaque pièces colorées ou texturées pour calmer votre tenue (le noir ne compte pas ! les tons clairs sont parfois plus avantageux que les tons clairs étant donné que le layering est pratiqué lors de de saison d’hiver). Restez discret sur les motifs, question encore une fois d’équilibre.

Vous êtes maintenant prêts à empiler les vêtements comme un pâtissier préparerai des mille-feuilles.

Jérémy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s